DSCF3085-2.jpg

YOANIS MENGE

1981 - Né en Suisse. Vit aux Iles-de-la-Madeleine et travaille de par le monde.  

La pratique artistique de Yoanis Menge est ancrée dans une approche documentaire. Il fait partie d’une jeune génération de photographes issue du documentaire social dont la posture d’auteur s’oppose radicalement à celle du photojournalisme. Il se réclame, à juste titre, de la tradition québécoise du cinéma direct et de la sensibilité d’un Perreault ou d’un Brault. Menge, cherche la proximité des individus en participant à leurs actions.  

Ses séries d’images abordent différents aspects du paysage géographique et social des lieux qu’il visite ou qu’il habite. Elles traitent de problématiques locales qui touchent des communautés isolées aux réalités singulières. Menge s’intéresse avant tout au sujet. Il est intimement lié, voir engagé auprès de ce dernier, cherchant à cultiver une proximité de longue durée pour les enjeux sociaux qui le préoccupent.  

Les séries photographiques Aqiaruk et Hakapik dégagent les activités relatives à la chasse aux phoques des régions côtières du Nord canadien. Des photographies en noir et blanc, aux cadrages serrés et hautement contrastés, nous propulsent dans la réalité de ses communautés de chasseurs. Infiltré dans leur quotidien, Menge réussit à nous transmettre des images fortes et sensibles, empreintes de véracité. 

Yoanis Menge a étudié au Cégep de Matane en photographie. De 2006-2010, il poursuit sa formation chez Magnum Photos à Paris comme assistant auprès des photographes Josef Koudelka et Bruno Barbey. Il est récipiendaire de plusieurs prix et bourses. Actuellement, il travaille sur un projet de recherche et création à Pond Inlet au Nunavut, octroyée par l’Université York à Toronto, pour développer le projet Mobilizing Inuit Cultural Heritage. En 2016, il publie son premier livre : Hakapik. Il travaille actuellement sur les commu-nautés nordiques du Nunavik et du Nunavut. Son travail fut exposé au Canada et à l’étranger et fait partie de plusieurs collections privées et publiques, notamment le Musée Pointe-à-Callière et la Collection d’œuvre d’art Arrimage, aux Iles-de-la-Madeleine. 

***

 

  • Page-festival-cinéma-québécois
  • Twitter-page-festival-de-cinéma-québ
  • Youtube-festival-cinema-québécois

Tous droits réservés

2018 Festival de cinéma québécois des grands lacs-Biscarrosse

Organisé par l'association Amitié France Québec.Créé avec Wix.com